Anne Chériez : le blog

Lentement mais sûrement

26 février 2010

Mon stop-motion avance, et c’est curieux de découvrir cette méthode bien particulière…

fourmie04

Le temps entre chaque prise de vue est long et court à la fois. Long parce que ce temps perturbe le déroulement en principe continu du pinceau, et court parce que chaque intervention sur la toile est réduite, chaque nouvelle différence est infime.

Mes gestes sont retenus, parfois répétitifs, cela peut frustrer mais laisser aussi l’esprit libre. Dans ce rythme particulier des idées m’arrivent toutes seules, c’est comme une sorte de conscience flottante, disponible à moitié.

Ce principe de prise de vue me permet d’interrompre quand je le souhaite le déroulement de la peinture. Je circule dans l’atelier, je regarde ailleurs, les idées peuvent arriver librement.

Malgré cette technique qui semble freiner car il s’agit de décomposer tous les coups de pinceaux, le hasard survient néanmoins et permet de rebondir, de saisir ce que la peinture nous donne. Et je ne peut définitivement pas avancer autrement. Même si j’anticipe une partie du travail à venir, une partie infime se retrouvera finalement sur la toile. L’idée restera, l’idée de fond, mais la forme elle aura bien souvent un parcours inatendu.

ça fume

18 février 2010

croquis 2

croquis

Départ Stop-Motion!

18 février 2010

Voici l’installation pour mon prochain stop-motion. Enfin je démarre!

preparation stopmotion

Je vais utiliser de la peinture à l’huile. Cela me permettra de modifier avec plus de souplesse chaque élément au fil des jours. 15 photos par secondes, j’ai donc besoin d’environ 3000 photos pour quelques minutes de film.

Pendant toute la durée de « fabrication, la caméra (en mode photo) restera sur le pied,  je ne visionnerai donc pas progressivement les résultats à la fin de chaque jour.

Quand toutes mes photos seront prises j’aurai seulement à ce moment là une vision complète de l’animation. Il y a une part de surprise évidente dans tout ça, qui est aussi en partie calculée.

Vernissage « Pages Russes »

14 février 2010

Une bêl soua rééé!

russeblog5

russeblog1

russeblog3

russeblog2

russeblog4

russeblog6

russeblog7

russeblog8

russeblog9

Dubuffet

10 février 2010

Je suis allée voir l’exposition « Dubuffet oeuvre gravée » à Rueil malmaison

expo_dubuffet

« L’art nait du matériau » c’est une phrase de lui (qui me rappelle les chantiers d’ailleurs) pleine de passion pour le medium, très universelle je trouve, très formatrice également.

De la fraicheur, de l’esprit, c’est toujours bon de se replonger dans son oeuvre.

Chantiers

10 février 2010

En passant près d’un chantiers j’ai pris quelques images.

chantier-blog

Ces machines coupent des charpentes de métal avec la précision des ciseaux dans du papier, sans beaucoup d’effort apparent. Coupe ongle géant ou dinosaure articulé, voici la bête à l’ouvrage!
(video postée demain)

Les hommes sur les chantiers détruisent, coupent, mélangent, rassemblent les matériaux. Le travail d’un artiste est proche. Sauf que ses ouvriers ont la démesure en plus, le spectaculaire immédiat.

chantier blog2